Les 16, 17 et 18 novembre 2018 «La Réole sort le Grand Jeu» pour la 3e édition de son festival annuel d’orgue avec trois concerts organisés par Les Amis de l’Orgue de La Réole et Musicacité.

 

 

 
– Vendredi 16 nov. à 19 h 00 : concert d’ouverture « Chant et Orgue » avec Jean-Laurent Coëzy, baryton basse dont la voix généreuse, chaude et puissante s’associera superbement au jeu de Stephane Trebuchet à l’orgue. Intenses émotions en perspective! En fin de concert, pour fêter l’ouverture du festival, nous partagerons un moment de convivialité autour d’un apéritif.
 
– Samedi 17 nov. à 18 h 00 : « partages musicaux » avec Michel Bouvard et Yasuko Uyama-Bouvard. Au programme, une belle palette de pièces allant de la fin XVIe au xviiie avec adaptations et savants arrangements pour orgue. Elles prendront une saveur toute particulière en étant jouées à 2, 3 ou 4 mains par ces deux organistes dont la réputation n’est plus à faire.
 
–  Dimanche 18 nov.
 
     •  11 h 15  messe d’action de grâce en l’honneur de Régine Clavet, actuelle présidente de l’association des Amis de l’Orgue de La Réole, qui a permis le retour de l’instrument à sa tribune. Les différents organistes de la paroisse se relaieront aux claviers pour lui témoigner leur reconnaissance.
 
     • A 16 h 00 : grand concert en deux parties : violoncelle puis orgue, sous le label 
centenaire 14-18. 
Nous aurons le privilège de pouvoir apprécier, dans la belle acoustique de l’église Saint-Pierre de La Réole, la profonde chaleur du son des violoncelles joués par une violoncelliste des plus remarquables, Emmanuelle Bertrand, qui donnera son fameux concert-lecture: «le poilu» violoncelle de guerre, composé de pièces de violoncelle solo en alternance avec des lectures extraites des carnets de guerre de Maurice Maréchal. Certaines œuvres seront interprétées avec le mythique instrument dit «le poilu», une reproduction à l’identique du violoncelle des tranchées, construit avec du bois de récupération pris dans des caisses de munitions… 
Pour finir en apothéose après ces grands moments de musique, l’orgue résonnera sous les doigts experts du concertiste international Jean-Baptiste Dupont, organiste titulaire de l’orgue de la cathédrale de Bordeaux qui clôturera magistralement ce festival par de brillantes et poignantes œuvres et improvisations dédiées à la paix, l’espoir, la délivrance…